le prophete Mohamed saaws

comment le prophète (paix et salut de Dieu sur lui) a traité la propagation des épidémies

Abduldaem Al-Kaheel

Il semble que la propagation des épidémies et des maladies infectieuses est quelque chose d’inévitable, surtout depuis que nous vivons à une époque de changement climatique et de catastrophes naturelles, et souvenez-nous du remède que Prophète (paix et salut de Dieu sur lui) a préconisé pour les épidémies …

Nous vivons actuellement une nouvelle épidémie la «grippe porcine». Bien que les scientifiques déclarent que consommer du porc est sûr et ne nuit pas à la santé, mais nous, les musulmans, nous croyons que la consommation de la viande de porc est à l’origine de la propagation de ce virus. Si les humains ne s’occupaient pas des porcs en les élevant, en les nourrissant et les côtoyant ce virus ne se serait pas transformé jusqu’à devenir mortel.

En tout cas, ce virus a provoqué une épidémie comme le virus de la grippe aviaire, le SRAS, la maladie de la vache folle ... et Toutes ces nouvelles épidémies que personne ne connaissait auparavant. Les scientifiques font valoir que tous les virus ont la capacité d'évoluer, de changer de forme et de résister aux médicaments. Par conséquent, ce sont des virus qui ont coûté la vie à des milliards d'êtres humains à travers l'histoire.

Ceci est l'un des virus les plus mortels. C’est un soldat au service de Dieu. Dieu tout puissant l’a envoyé contre les humains. Les pêchers ne peuvent pas rester ainsi sans punition dans la vie d’ici bas avant l’au-delà. Malgré que la taille de ce virus ne dépasse pas un dix-millième de millimètre! Ce micro-organisme est capable de paralyser l'économie mondiale et de tuer des dizaines de millions d'êtres humains ... C'est juste un des petits soldats de Dieu qui dit : «Nul ne connaît les armées de ton Seigneur, à part Lui. Et ce n'est là qu'un rappel pour les humains ». (Le revêtu d’un manteau – 31).

Le Prophète (paix et salut de Dieu sur lui) a donné l’ordre de prendre une mesure préventive qui indique qu’il est réellement un messager de Dieu! A son époque personne ne connaissaient ni la façon dont les épidémies se propagent ni qu’il est possible qu’un Homme porte un virus et reste plusieurs jours sans le savoir. C’est pour cela que la logique voudrait qu’il donne l’ordre aux gens de s’enfuir de l’endroit où se trouve la maladie. Au lieu de cela qu’est ce qu’il a ordonné (paix et salut de Dieu sur lui) ?

Il dit (paix et salut de Dieu sur lui) : « La peste ce sont les restes d’un mal issu de la colère de Dieu envoyé à un groupe des fils d’Israël. Si elle survient dans une localité où vous êtes, ne la quittez pas pour vous en enfouir, et si elle survient dans une localité où vous n’êtes pas ne vous y rendez pas. » (Rapporté par Bokhari et Moslim). Voyez avec moi cette merveilleuse ordonnance prophétique. C’est ce les scientifiques appellent la quarantaine sanitaire.

Même la personne qui semble en bonne santé qui se trouve dans le pays où se trouve la maladie contagieuse, il ne lui a pas permis (paix et salut de Dieu sur lui) de le quitter avant que l’épidémie ne soit terminée. C'est ce que les médecins disent aujourd'hui, ils interdisent même de voyager et de se déplacer entre le pays où se trouvent l’épidémie et les autres pays pour éviter que celle-ci ne se propage. Si nous observons tous les cas qui sont apparus en Europe, en Asie et dans quelques pays arabes proviennent de personnes qui sont venus d’Amérique et du Mexique où se trouve la source de l’épidémie.

Par conséquent, ce hadith est un miracle prophétique que nous voyons et que nous touchons du doigt à notre époque. Il représente une méthode exacte de médecine préventive. C’est une préconisation, une avancée scientifique qui témoigne de la véracité de ce prophète et du message de l’islam. Le mot TAÔUNE (utilisé par le prophète dans ce hadith) désigne une maladie contagieuse qui peut se propager rapidement.

source: Abduldaem Al-Kaheel

La description du Prophète Muhammad (صلى الله عليه و سلم

La description du Prophète Muhammad (Qu’Allah le bénisse et le salue)

Anas ibn Malik (Qu’Allah soit satisfait de lui) a dit : « Quand Abû Bakr As-Siddiq (Qu’Allah soit satisfait de lui) voyait le Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue) venir, il avait l'habitude de citer ce vers poétiques :
"L'honnête, l’élu, celui qui invite au bien est apparu
Étincelant comme la lumière de la pleine lune avec un halo autour de lui."

Abû Hurairah (Qu’Allah soit satisfait de lui) a dit : «Umar ibn Al-Khattab (Qu’Allah soit satisfait de lui) avait l’habitude de répéter les vers de poésie de Zuhair ibn Abû Salma sur Hirm ibn Sinan :
"Si tu devais être autre chose qu’un être humain, tu aurais été la source lumineuse la nuit de pleine lune."
Alors, ceux qui l’écoutait disaient :
"C’est ainsi qu’était le Messager d'Allah (Qu’Allah le bénisse et le salue)…" [1]

'Ali ibn Abû Talib (Qu’Allah soit satisfait de lui) a dit : "Entre ses épaules, se trouvait le sceau de la prophétie, et il était le dernier des prophètes. Il a été le plus généreux de tous les hommes, il avait la poitrine la plus large et était le plus véridique d’entre eux dans son discours. Il était celui qui honorait le plus son engagement, le plus cordial d’entre eux dans son comportement, celui qui honorait le plus ses compagnons. Celui qui le voyait était immédiatement fasciné par lui, celui qui entrait en contact avec lui, l’aimait. Je n'ai pas vu quelqu'un comme lui ; ni avant lui, ni après lui. " [2]

Al-Bara ibn Azib (Qu’Allah soit satisfait de lui) a dit : « Le messager d'Allah (Qu’Allah le bénisse et le salue) était de taille moyenne, il avait des épaules larges ; ses cheveux atteignaient le lobe de ses oreilles. Je l’ai vu portant une tunique rouge et jamais je n’ai rien vu d’aussi beau." [3]

Anas ibn Malik (Qu’Allah soit satisfait de lui) a dit : "C’était un homme de taille moyenne, ni grand, ni petit. Il avait le teint blanc rosé et non d’un blanc mat, ni brun. Il avait les cheveux frisés, ni très crépus, ni lisses et tombants." [4]

[1] Voir Abû Nu'aim dans Dala'il An-Nabuwwah
[2] Voir Dala'il An-Nabuwwah par Al-Baihaqi 1 : 226, il est corroboré par des récits rapportés dans des hadiths authentiques.
[3] Al-Bukhari no. 3551 et Muslim 2337
[4] Voir Al-Bukhari no. 3547 et Muslim 2347

Source : Al-Maqdissi, Biographie Succincte du Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue) et de ses dix compagnons ; Darussalam, Riyad, Arabie saoudite, 2004, p.52-53.