histoire des musulmans a travers l'histoire

Gustave le bon sur la polygamie

Gustave le bon sur la polygamie

Gustave le Bon dit :

« La polygamie est, tout à fait indépendante de l’Islamisme, puisqu’elle existait avant Mohammed, chez tous les peuples de l’Orient ; je ne vois pas en quoi la polygamie légale des Orientaux soit inférieure à la polygamie hypocrite des Européens, alors que je vois très bien, au contraire, en quoi elle lui est supérieure ».

Source : (La Civilisation des Arabes. P. 422)

Gustave le bon l'islam s'est-il propagé par l'épée?

Gustave le bon l'islam s'est-il propagé par l'épée?



Lorsque nous étudierons les conquêtes Arabes, et tacherons de mettre en relief les causes qui ont déterminé leur succès, nous verrons que la force ne fut pour rien dans la propagation du coran, car les Arabes laissèrent toujours les vaincus libres de conserver leur religion.

Si les peuples chrétiens se convertirent à la religion de leur vainqueurs et finirent par adopter leur langue, ce fut surtout parce que ces nouveaux conquérants se montrèrent plus équitables pour eux que ne l'avaient été leurs anciens maitres, et parce que leur religion était d'une grande simplicité que celle qu'on leur avait enseignée jusqu'alors.

S'il est un fait bien prouvé par l'histoire, c'est qu'une religion ne s'impose jamais par la force.

Lorsque les Arabes d'Espagne ont été vaincus par les chrétiens, ils ont préféré se laisser tuer et expulser jusqu'au dernier plutôt que de changer de culte.

Loin donc d'avoir imposé par la force, le Coran ne s'est répandu que par la persuasion.

Il est évident d'ailleurs que la persuasion seule pouvait amener les peuples qui ont vaincu plus tard les Arabes, comme les Turcs et Mongols, à l'adopter.

Dans l'Inde, où en réalité les Arabes n'ont fait que passer, le Coran s'est tellement répandu qu'il compte aujourd'hui plus de cinquante millions de spectateurs.

Leur nombre s'élève chaque jour; et, bien que les Anglais soient aujourd'hui souverains du pays, bien qu'ils y entretiennent une véritable armée de missionnaires destinés à convertir au christianisme les mahométans, on ne connait pas un seul exemple authentique de conversion ayant couronné leurs efforts.

La diffusion du Coran en Chine n'a pas été moins considérable. Nous verrons dans un autre chapitre comment la propagande de l'islamisme y a été très rapide.

Bien que les Arabes n'aient jamais conquis la moindre parcelle du Céleste Empire, les mahométans y forment aujourd'hui une population de plus de vingt millions d'individus."

Gustave Le Bon (1841-mort en 1931) dans son livre "La civilisation des Arabes"