histoire des compagnons

L’histoire d'Abou Doujana qu'Allah l'agrée lors de la bataille de Ouhoud

L’histoire d'Abou Doujana qu'Allah l'agrée lors de la bataille de Ouhoud


Alors que le Prophète que la bénédiction d’Allah et la paix soient sur lui et ses compagnons se préparaient à la bataille, il que la bénédiction d’Allah et la paix soient sur lui commença à les inciter au djihad et à les préparer psychologiquement au combat.
Ensuite il sortit que la bénédiction d’Allah et la paix soient sur lui une épée tranchante et dit à ses compagnons qu'Allah les agrée : Qui veut prendre cette épée et lui donner sa juste valeur ?

Plusieurs compagnons se précipitèrent afin de la prendre tel que : Ali Ibn Abi Talib , El Zoubeir Ibn El Awam et Omar Ibn Al khatab jusqu’à ce qu’un homme appelé Abou Doujana Samak Ibn kharcha dit : et quelle est sa valeur Ô Messager d’Allah ?

Le Prophète que la bénédiction d’Allah et la paix soient sur lui a répondu : frapper les visages des ennemis jusqu’à ce qu’elle se courbe.
Abou Doujana qu'Allah l'agrée dit : C’est moi qui va la prendre et lui donner sa juste valeur.

Abou Doujana qu'Allah l'agrée était un homme très courageux, rapide dans les zones de combats, et il avait un bandana rouge , quand il le mettait cela voulait dire qu’il était prêt à combattre jusqu'à la mort , et quand il a prit l’épée, il a tout de suite mit son bandana et a commençait à marcher entre les rangs avec orgueil en adoptant une démarche particulière, alors le Prophète que la bénédiction d’Allah et la paix soient sur lui a dit : C’est une démarche qu’Allah n’aime pas , sauf dans de telles situations.

Quand la bataille d’Ouhoud commença , Abou Doujana qu'Allah l'agrée était au mieux de sa forme, il dispersait les rangs des ennemis ne laissant pas passer un seul homme sans le tuer .

El Zoubeir Ibn Al Awam raconta : « Je me suis dis que j’étais le cousin du Prophète que la bénédiction d’Allah et la paix sur lui et que j’étais de la tribu de Quraich, je lui ai demandé cette épée avant Abou Doujana , mais il l’a donnée à Abou Doujana. Je me suis dis alors que je vais voir ce qu’il va faire avec ? En le suivant , je l’ai vu sortir son bandana rouge et l'accrocher sur sa tête et j’ai entendu les Ansars disant : Abou Doujana a sorti le bandana de la mort. Il commença alors à tuer tout homme ennemi qui se trouvait dans son chemin.
J’ai remarquer ensuite un homme du camp ennemis qui tuait les musulmans blessés, j’ai prié Allah qu’il se rencontre avec Abou Doujana et ils se sont croisés, Abou Doujana l’a tout de suite tué ».

Abou Doujana a raconté qu’en pleine bataille , il a distingué une personne qui mutilait les gens avec férocité , il s'est alors dirigé vers elle et en levant son épée pour la tuer , il s’est aperçu que c’était une femme , du coup il s’est abstenu et il s’est dit qu’il ne pouvait pas tuer une femme avec l’épée du Prophète que la bénédiction d’Allah et la paix soient sur lui.

source : Al Rahik Al Makhtoum
Dar Al Wafa et Dar At-Tadmouriya page 271
Safi Ar-Rahman Al Moubarakfouri